Le cœur ne peut refuser isabellefrancaix.com
Le cœur ne peut refuser
"Innocent, le cœur ne l'est pas, c'est un cœur. Il est chaud à présent, au lieu d'être innocent. Il a participé à une vie humaine. Tout autre chose qu'innocent.
"Mais c'est tout qui revient en déferlant et qui veut prendre place. Le cœur ne peut refuser, il doit accueillir, doit s'élargir. Ne peut se fermer, rien n'est fermé cette nuit, c'est une imagination de penser qu'il y ait des choses pour pouvoir se fermer. Au contraire : doit rester ouvert à tout ce qui veut venir, pas question de permission, ne jamais faire une chose aussi mesquine que d'empêcher l'accueil de tout cela. Accueillir, s'élargir. (...)"
Tarjei Vesaas, "Nu gît le cœur près du grand chemin dans l'obscurité", extrait de "La barque le soir", 1968, traduit du néo-norvégien par Régis Boyer, Éditions Corti, 2012, p.141 -
Top