Variation 14

VISIONS GOLDBERG – VARIATION 14




« Ce n'est plus elle qui produit la danse mais la danse qui la produit, la danse qui s'empare de ses pieds et de ses bras et de la taille et la fait tournoyer, la retient et la relâche selon son gré.
Oh cette chose silencieuse, cette contradiction dans les termes
cette transfiguration du corps en esprit
cet art de la chair périssable
cette éphémère éternité.
»

La virevolteNancy Huston





« Toccata pour mains croisées extrêmement rapide, pleine de trilles, d’appogiatures et d’autres ornements, cette variation fait de grands bonds entre les registres : un saut de trois octaves pour commencer, puis des cascades de notes ! Pleine de surprises, elle est très plaisante à jouer. »
Irina Lankova


*

Zhen, « l’éveilleur », est pour les Chinois dans le Classique des changements le trigramme du tonnerre. Le nerf de la vie. Le tonnerre ébranle et féconde. Jaillissement de lave et rythme sauvage, il dénoue les entraves en défiant la raison.



Les fulgurances de la Variation 14 libèrent cet élan organique et indocile qui foudroie les normes tout en gardant vive l’intuition de l’abîme. La musique se cabre, piaffe et gronde. Comme instinctives et presque intempestives, les notes cavalent et tourbillonnent. Les doigts de la musicienne courent sur le clavier avec une joyeuse frénésie : spasmes de lumière, éclats d’obscurité… on y danse au-dessus des gouffres !

> Variation 15
 

Top