L'île Paradis qu'on ne doit pas dire
L'île Paradis qu'on ne doit pas dire 

Prochaines représentations :

7 juillet 2018, 15h30, Festival de la Correspondance, Grignan, Espace Sévigné
29 juillet, 20h30, Festival Musiques en Ecrins, Vallouise-Pelvoux, Salle Bonvoisin

Création musicale et visuelle pour voix parlée, chantée, électronique et vidéo
textes de Henry Bauchau
dessins de Lionel Doulliet
choisis et rassemblés par 
Pierre-Adrien Charpy (musique)
&
Isabelle Françaix (vidéo)

Avec Raphaële Kennedy (soprano) et Vincent Bouchot (récitant)
Ingénieur du son : Franck Rossi

Captation live (extraits) à la Salle Musicatreize, le 27 avril 2018, à Marseille



L’écrivain Henry Bauchau (1913-2012) s’écrit à lui-même et destine à ses lecteurs ses réflexions intimes. À partir de ses lettres et de ses journaux rédigés pendant la gestation et l’écriture du roman L’enfant bleu (Actes Sud, 2004) conçu sur une histoire vraie, ce spectacle explore librement les correspondances entre ce qu’on ne sait pas, vit, rêve ou crée quand le quotidien se déchire. Dans l’écho mystérieux des images et des sons, le jeune psychotique Orion dessine à l’hôpital de jour auprès de son « psychothéraprof » les labyrinthes qui le guideront vers la création.





Top